ACV Énergies

Le secteur du bâtiment représente à lui seul près de la moitié de la consommation totale d'énergie en France, et les deux tiers de la consommation d'électricité. Améliorer la précision et la pertinence de l'évaluation des impacts environnementaux des bâtiments correspond ainsi à un enjeu réel. L’ambition globale du projet ACVs Energies est de proposer des améliorations méthodologiques pour l'analyse de cycle de vie (ACV) des bâtiments et de favoriser leur adoption par leur mise en œuvre dans un outil logiciel largement diffusé.

Cette page web s’intéresse plus spécifiquement à la dimension prospective du système énergétique en amont des ensembles bâtis. En effet, sur un horizon de 50 à 80 ans qui est celui de l’ACV des bâtiments, l’essentiel des installations de production, de transformation et de distribution d’électricité actuelles arrivera en fin de vie et sera remplacé par d’autres moyens de production. Un bâtiment voit de fait plusieurs mix électriques.

Les visualisations interactives de cette page donnent un aperçu de l’état d’avancement des travaux de modélisation prospective. Elles vous permettront d’explorer de façon plus personnalisée, les 24 scénarios  quantifiés à ce jour. En retour vos commentaires nous seront utiles pour identifier des pistes d’amélioration. Chaque scénario combine deux dimensions (figure 1): la nature de la politique environnementale, les limites de l’univers technologique supposé. Le modèle TIMES-FR GAZEL (figure 2) a pour cette étude été étendu et utilisé comme outil d’optimisation des trajectoires futures.

ACV et enjeux prospectifs des trajectoires d'émissions


Tableau de bord global: mix électrique, mix gaz, capacité installées, émissions


Comparaison des capacités installées pour différents scénarios


Comparaison des sources d'émissions de CO2 pour différents scénarios