La transition énergétique au prisme des scénarios de prospective

Conférence organisée conjointement par l'ADEME dans le cadre du partenariat noué avec la Chaire de Modélisation Prospective au service du Développement durable
ADEME, 500 route des Lucioles, Sophia Antipolis, Amphithéâtre ADEME
16 septembre 2013

 
Dans le cadre du Débat National sur la Transition Energétique (DNTE) qui s'est déroulé depuis un an, de nombreux scénarios, portés par des acteurs différents (énergéticiens, ministères, agences publiques, associations) ont été mis sur la table. Cette journée a permis de présenter lors de la matinée les scénarios portés dans le débat par l'ADEME. Ils ont été discutés ensuite au regard d'éléments d'analyses apportées par le CIRED et le CMA à partir de leur expérience de modélisation prospective. Dans un second temps, ces scénarios ont été interrogés sous l'angle des transformations nécessaires pour gérer l'interface offre/demande via les infrastructures du réseau énergétique et des services numériques. L'après-midi, les entreprises partenaires de la Chaire Modélisation Prospective ont apporté leur éclairage d'industriels sur les questions posées par la transition énergétique. Ensuite, l'IDDRI a réalisé une mise en perspective du traitement des scénarios dans le cadre du Débat et à partir d'expériences étrangères proches.
 
Au programme de cette journée :
 
Ouverture par Isabelle Vincent, ADEME
 
Présentation des scénarios ADEME Visions 2030 2050 (aspect techniques et économiques)

  • Eric Vidalenc, Laurent Meunier et Gael Callonnec, ADEME
  • Discussion

Contre points

  • Jean Charles Hourcade, CIRED, Ecole des Ponts ParisTech
  • Nadia Maïzi, CMA, MINES ParisTech

Perspectives sur les « interfaces »

  • Gestionnaires de réseaux, économie numérique et ONG

Les entreprises face aux enjeux industriels d'un futur bas carbone

  • Partenaires industriels de la Chaire

Débattre de la transition énergétique : retours d'expériences

  • Michel Colombier, IDDRI/membre du DNTE
  • Discussion

Les conditions de « bon usage » des modèles de prospective

  • Jean Charles Hourcade (CIRED)
  • Nadia Maïzi (CMA)

Conclusion par François Moisan (ADEME)