L'Hydrogène, vecteur énergétique du futur ?

Mardi 25 Septembre 2018 : 18e évènement OSE – Journée de la Chaire MPDD - MINES ParisTech, Sophia Antipolis

Evènement parrainé par AIR LIQUIDE, GRTgaz et la Chaire MPDD, avec l'appui de Capenergies et de l'AFHYPAC

L’année dernière vous étiez venus nombreux pour découvrir la valorisation énergétique des déchets. Des experts avaient pu répondre à vos questions concernant l’émergence ainsi que les principaux défis imposés par l’apparition de ces méthodes. Cette année, l’événement OSE s'articulera autour de la problématique suivante: l'Hydrogène, vecteur énergétique du futur ?

L’hydrogène est aujourd’hui seulement fabriqué par procédés à des fins industrielles dans les secteurs chimiques ou pétroliers. Parmi les 60 millions de tonnes consommées chaque année – soit moins de 2% de la consommation d’énergie mondiale, il sert principalement au raffinage du pétrole ainsi que de matière première pour la fabrication d’ammoniac.

Etant donné qu’il n’existe pas à l’état pur, l’hydrogène n’est pas une source d’énergie mais bien un vecteur énergétique car il transporte de l’énergie. Si sa production était décarbonée, contrairement aux procédés industriels chimiques et pétroliers aujourd’hui effectués, ce vecteur aurait une réelle valeur ajoutée et ce dans une multitude de domaines.

En effet, ses applications principales utilisent la technologie de la pile à combustible, qui ne rejette que de l’eau. Ce vecteur énergétique une fois produit permet donc une utilisation de l’énergie entièrement décarbonée, qui s’inscrit parfaitement dans le contexte actuel de transition énergétique. S’appliquant au secteur des transports et du stockage, l’hydrogène comme vecteur énergétique pourrait devenir l’énergie du futur. Il offre de plus des possibilités de flexibilités, notamment avec le power-to-gas. Ce dernier a pour but de transformer le surplus d'électricité renouvelable intermittente en gaz vert, pour pouvoir la stocker. L'électricité est en effet convertie en hydrogène par électrolyse de l'eau. L'hydrogène peut ensuite être combiné, par un processus de méthanation, à du dioxyde de carbone (CO2) pour obtenir du méthane de synthèse dont les propriétés sont identiques à celles du gaz naturel, pouvant ainsi être injecté dans le réseau de transport de gaz.   

La production décentralisée d’électricité étant de plus en plus convoitée, l’hydrogène semble un élément intéressant à prendre en compte aussi bien dans une approche macrosystèmes qu’écosystèmes.

  

Programme et INSCRIPTION

 

Mot d’ouverture de Philippe Boucly, Président de l’AFHYPAC
Retours sur l’étude H2 McKinsey & le Plan Hulot

État de l’art des technologies de l’Hydrogène :  Usages, production et pilotes industriels
Avec la présentation de procédés innovants par :

  • Céline Bank (HAFFNER Energy) : production d’H2 à partir de biomasse HYNOCA®
  • Fabrice Del Corso (Air Liquide R&D) : production d’H2 combinée à la capture de CO2
  • CEAtech : production et stockage d’H2

Table ronde MACROSYSTEMES :  Intégration de l’H2 à grande maille, quelles stratégies adoptent les réseaux de transport ?

  • Nicolas Peugniez (GRTGaz), Senior Strategy Analyst
  • Jean André (Air Liquide), Expert International en Recherche Opérationnelle et Data Science
  • Jacques Saint-Just (H2 Plus), Expert pour la Commission Européenne et l'AIE

 __________  APRES-MIDI  __________

 Table ronde ECOSYSTEMES :  L’hydrogène : maillon manquant aux initiatives locales pour une énergie décarbonée ?

  • Flavien Pasquet (Capenergies), Référent H2 PACA
  • Olivier Machet (ENGIE BU H2), Expert Technique H2
  • Hervé Moine (CCI du Var), Directeur des Grands Projets et Directeur Adjoint des Ports de Toulon

  Challenges et perspectives de la filière H2 : Considérations politique, économique, environnementale & Étude prospective

  • Carole Baron (GRTGaz), Chargée de Mission Stratégique, Partenaire de la Chaire MPDD
  • Paul Lucchese (AIE), Président de l’Accord Hydrogène de l’AIE et Directeur Adjoint de Capenergies

 

La journée sera animée par les élèves du Mastère spécialisé OSE à travers des présentations techniques et une participation aux débats